Ciel, ma fille ne fait plus caca !!Comment gérer la crise en plein aéroport quand tu n’as rien sous la main !

HELP, on est coincé à l’aéroport et ma fille de 3 ans n’arrive plus à faire caca !

Ça te fait sourire ? Hein ? Vu comme ça, je te l’accorde. Alors je te resitue un peu le contexte.

Revenons quelques jours voire une semaine en arrière…Et oui nous sommes en plein préparatifs, l’excitation se fait déjà ressentir à l’idée de partir en voyage dans quelques jours. En plus pour une fois côté bagages on gère plutôt pas mal, quelques petits détails et on sera fin prêts ! Mais voilà que Dame gastro arrive et se tape l’incruste et je me retrouve avec baby vomito (baby c’est le surnom de ma fille diminutif de babynette…bon je ne vais pas te raconter notre vie non plus).

Elle vomit pendant 2 jours, sachant que le départ approche, le stress monte un peu, j’anticipe je lui donne une solution réhydratante, mais forcément ce n’est pas son breuvage préféré, tant pis je ne me méfie pas comme elle va mieux au bout de 2 jours tout va bien même si après j’ai droit à papa vomito !Tout va pour le mieux je fais ma fière car maman Gazelle passe à la trappe mais que nenni forcément pour moi c’est à la veille du départ !!La nuit avant le départ forcément tu dois te lever tôt et tu pensais pouvoir dormir mais non ma fille se lève et pleure car elle n’arrive pas à faire caca, je la vois qui force mais j’avoue je lui dis « pas grave tu feras demain » en pensant qu’elle était juste un peu constipée même si ce n’est pas son habitude je laisse couler j’ai juste envie de dormir !BREF les joies des vacances qui s’annoncent…

Destination la Thaïlande ,Chiang Mai, nous partons de Lyon et nous avons droit à 3 vols : Lyon/Moscou, Moscou/Bangkok et Bangkok/Chiang Mai.

Premier vol tout se passe nickel (environ 4H) notre baby globetrotteuse assure ! Et moi je n’ai pas revomi ! OUF…Nous avons une escale de 3 ou 4h à Moscou. Ma fille me demande d’aller aux toilettes car dans l’avion elle n’avait pas réussi non plus à faire caca mais comme les toilettes de l’avion de l’emballaient pas, encore une fois je ne m’affole pas. Elle me dit qu’elle a envie de faire caca, alors allons-y !

Et voilà ma petite qui essaye de pousser comme une malade et qui n’y arrive pas et qui hurle qu’elle a mal…on reste peut-être bien 20 minutes aux toilettes mais rien, je la presse un peu car on devait passer les contrôles enfin on ressort des toilettes et la pauvre à partir de ce moment-là commence à pleurer en continue qu’elle a mal ! Là tu te retrouves comme une imbécile car tu ne peux rien faire tu dois attendre de passer de l’autre côté des contrôles pour envisager quelque chose.

 

Petite aparté AVANTAGE, comme elle hurlait tout le monde nous a laissé passer devant…

Alors je lui promets que dès que possible on se posera et je lui ferai des massages pour l’aider à aller aux toilettes et la soulager. Jusque-là je pensais encore que c’était simple constipation et que quelques massages lui permettraient de déféquer. Arrivés enfin à se poser je lui masse le ventre, fais quelques trucs d’ostéopathie et hop, elle a envie de retourner aux toilettes et je me dis que c’est ok.

Et bien non je la mets sur les toilettes, elle hurle toujours de douleur tout le monde autour se demande ce qu’il se passe, si je ne suis pas en train de torturer ma fille dans les toilettes. Là je commence à pâlir car je sais que ce n’est pas son genre d’hurler sans raison et je ne comprends pas pourquoi c’est bloqué vu que le réflexe de défécation est bien là.

Maman que je suis, je me dis que je dois trouver une solution…âmes sensibles s’abstenir.

Je décide de regarder ce qu’il se passe et si besoin d’enlever les matières fécales pour libérer. J’explique ça à ma fille je commence à m’approcher et m’aperçois que les selles sont coincées mais problème, au toucher les selles sont dures comme du béton et je ne peux dégager les selles car trop douloureux. Ma choupinette se retrouve avec l’anus complètement dilatée et une maman impuissante. On ressort comme ça des toilettes à nouveau, elle ne peut plus s’assoir et pleure forcément et je réfléchis encore et encore car si on ne trouve pas une solution avant d’embarquer pour le prochain vol ce n’est pas bon présage du tout !

Alors on commence à passer toutes les solutions en revue :

Jus de fruits, pruneaux, figues, abricots, carottes, poires… Relever les jambes sur les toilettes. Forlax (laxatif) ,suppo de glycérine, paracétamol, spasfon (anti-spasmodique)….

Le reflexe est bien là mais il y a un bouchon et de toute façon t’as rien sous la main. Les massages ne font rien, elle a en permanence envie de pousser, seule solution il faut ramollir les selles pour que ça passe mais comment ?? Un bon bain chaud ? Une douche oui mais quand ?? Là ce n’est pas possible. Première chose qu’on a fait dès le début c’est de la réhydrater car à cause de la gastro précédente puis le vol elle s’est déshydratée plus que d’habitude même si elle boit pourtant beaucoup. Ensuite on a pensé à réhydrater les selles pour qu’elles soient moins dure en utilisant la seringue du doliprane quitte à la flinguer mais ma trousse de secours était dans la soute car j’avais tout prévu sauf l’épisode dans l’aéroport !!On avait pensé au coca et plein d’autres trucs mais non !

Et puis c’est parfois les choses les plus simples qui font que les situations se dénouent…Comme ma fille avait très mal soit elle était allongée soit elle était dans nos bras et on s’est dit que ça lui ferait du bien de marcher et je pensais que la mobilité du bassin ne pouvait que lui faciliter les choses (si tu as déjà remarqué c’est en partie pour ça que les personnes sédentaires ont des prédisposition à la constipation car la motilité intestinale ne se fait pas correctement, c’est mécanique).

Vu que je suis prévoyante même si ma fille est propre pour l’avion je lui avais proposé de mettre quand même une couche et cette fois on était content qu’elle en ait une car finalement en la faisant marcher un peu au bout d’un moment on l’a entendu s’écrier « ça y est j’ai fait caca !!! » Petit moment de solitude, mais en fait il n’y avait pas trop de français autour de nous et en plus tu es tellement soulagé que dans ces cas-là tu t’en fous ! Et à ce moment-là on entend l’annonce qui nous disait que nous allions pouvoir embarquer ! Je crois que je n’ai jamais été aussi contente que ma fille arrive à faire caca !! Et oui c’est super les sujets pipi – caca.

Tout ça pour dire :

– En cas de gastro ne jamais sous-estimer la déshydratation même si elle ne paraît pas avérée
– Si constipation avec bouchon terminal comme précédemment éviter laxatifs ou suppo ça risque d’être plus douloureux qu’autre chose.
– Dans ce cas précis où l’envie de déféquer est toujours présente et qu’un bouchon est la cause de la constipation, les massages ne seront pas les plus efficaces mais ça rassure les loulous.
– Penser à hydrater son/sa louloutte en le faisant boire très régulièrement tout au long du voyage.
– Glisser une solution réhydratante dans votre sac à main ça ne prend pas de place et ça vous gagnera du temps.
– Pensez à faire marcher votre petit car souvent on a le réflexe de les garder allongés ou dans les bras.
– Si possibilité un bain/douche chaude peuvent aider.
– Et pour le coup même si je ne l’avais pas mais une petite seringue peut aussi s’avérer utile dans les objets à avoir sur soit pour voyager avec des baby globetrotters.

Voir son enfant dans la souffrance n’est jamais facile, mais rester calme a aussi permis à ma fille de gérer car j’ai vu qu’elle avait confiance en moi du fait que je lui avais promis de trouver une solution.

Nous avons ensuite repris l’avion, les vols suivants se sont très bien passés et baby a appris qu’il fallait bien boire pour ne plus être constipée à nouveau comme elle l’avait été. Et nous avons pu passer des super vacances.

efficitur. mattis consectetur fringilla ante. Curabitur ut Aliquam
Subscribe To Our Newsletter

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

bravo tu es inscrites

Pin It on Pinterest